Mourinho révèle ce qu'il a dit à Guardiola lors de Barça-Inter en 2010

source: rmcsport.bfmtv.com

Inter: le discours prémonitoire de Mourinho à Zlatan à son départ pour le Barça

Si leur rivalité semble bien moins intense aujourd'hui, il fut un temps où chaque duel entre Pep Guardiola et José Mourinho donnait lieu à de féroces batailles tactiques, à des piques pour le moins acides par médias interposés et des comportements parfois très limites.

Parmi les matchs ayant nourri cette opposition entre deux des plus grands entraîneurs du XXIe siècle, le FC Barcelone-Inter Milan du 28 avril 2010, en demi-finale de la Ligue des champions, figure en bonne position.

Vainqueurs à l'aller (3-1), les Nerazzurri de Mourinho avaient décidé de présenter un mur lors du match retour au Camp Nou. Leur tâche s'était compliquée dès la 28e minute de jeu avec l'exclusion de Thiago Motta consécutive à une simulation de Sergio Busquets. Loin d'être abattu, Mourinho avait profité de ce moment pour aller glisser quelques mots à l'oreille de Guardiola. Un épisode que le "Special One" s'est remémoré ce vendredi dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport.

"Lorsque Busquets est tombé presque assommé, et que Motta a été expulsé, j'ai vu du coin de l'œil le banc de Barcelone célébrer ce carton rouge comme s'ils avaient déjà gagné. Guardiola a appelé Ibra pour parler de la tactique à mettre en place à onze contre dix. Je lui ai seulement dit: "Ne commencez pas la fête, le match n'est pas terminé."' La suite lui avait donné raison. Même en infériorité numérique, et même après l'ouverture du score de Gerard Piqué dans les dix dernières minutes (1-0), Samuel Eto'o et sa bande étaient parvenus à arracher leur qualification pour la finale.

Un mois plus tard, Mourinho avait remporté sa deuxième Ligue des champions - après celle obtenue en 2004 avec Porto - grâce au doublé de Diego Milito face au Bayern Munich (2-0).